Séminaire EHESS 2017-2018: Esthétique et transmission culturelle (II) : les expressions culturelles

Wayang Kulit, théâtre d’ombres de l’île de Java (Indonésie). / M.N. ROBERT/MCM

logo_ehessEsthétique et transmission culturelle : une approche interdisciplinaire
Mardi de 15 h à 17 h (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2016 au 06 Février 2017

Dans le but d’explorer les processus esthétiques à travers lesquels les êtres humains activent et reproduisent leur patrimoine culturel, nous avons défini, en 2016-2017, un modèle développemental de transmission culturelle, irréductible au simple passage d’unités informationnelles discrètes, et une notion étendue de comportement esthétique, ancré biologiquement et situé culturellement. Cette année, nous poursuivrons l’étude de cette dimension transformative et performative des dynamiques culturelles en nous concentrant sur les artefacts activés esthétiquement dans les scènes de transmission. Nous mettrons notamment l’accent sur la dimension expressive de cette activation qui est responsable du fait que ces objets ne sont pas de simples représentations matérielles des significations culturelles partagées mais des objets- qui expriment une culture tout en la transformant. Si, comme nous le rappelle Jean-Pierre Cometti, l’expression est un phénomène indissociable des pratiques esthétiques, nous demanderons : qu’est-ce qui rend un artefact « expressif » ? Quelle est la relation entre l’expressivité d’un objet et l’expérience esthétique activée ? Pouvons-nous parler d’un réel fonctionnement expressif de la transmission culturelle ? Comment une expression culturelle, en tant que résultat de la créativité des individus et des groupes, est intégrée à la transmission d’un système de significations partagées ? Depuis Croce jusqu’à Goodman et Wollheim, la question de l’expressivité d’une œuvre d’art est un thème central de l’esthétique tandis que la notion d’expression culturelle – amplement utilisée dans les sciences humaines et notamment dans la tradition des cultural studies – a récemment jouée un rôle clé dans les pratiques de conservation de la diversité culturelle humaine (Convention UNESCO 2005). S’appuyant sur une analyse interdisciplinaire de la complexité conceptuelle et anthropologique des phénomènes expressifs, le séminaire poursuivra l’étude des comportements esthétiques dans l’évolution culturelle humaine.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.